lundi 21 août 2017

Talent :Guinée :Un enseignant crée un micro-barrage hydroélectrique pour des villageois




   Ibrahima Tounkara est professeur de Mathématiques  au lycée ‘’Professeur Alpha Condé’’ de Kissidougou. Sur fonds propres, il est parvenu à réaliser un micro-barrage dans la sous-préfecture de Bolodou, située à 65km de la commune urbaine de Gueckédou.

Ibrahima Tounkara - image de Guineenews

Interrogé par notre reporter, il a expliqué comment il a pu réaliser ce projet. « Je n’ai pas fait des années pour réaliser ce projet. C’est à partir  de l’installation des panneaux solaires que j’ai eu le goût du courant. J’ai envoyé pour mon grand frère qui résidait à Bolodou, notre village natal, un panneau solaire pour faire la charge des téléphones. Après, j’ai constaté que la consommation est très limitée. On ne peut pas encore distribuer ce courant à beaucoup de clients. Maintenant, j’ai jugé nécessaire de construire ce micro-barrage », a-t-il expliqué


Image de Guineenews

A propos des phases de construction de l’ouvrage, il a dit ceci : « j’ai commencé à faire des  recherches à partir du mois de mars 2016. Et j’ai terminé cette phase au mois de septembre 2016. J’ai commencé à travailler sur le site au mois de novembre. Et au mois de mai 2017, on a pu livrer le courant à la population de Bolodou. » Il a par ailleurs donné le nombre d’abonnés à ce jour et lancé un appel au gouvernement, aux ONG et aux personnes de bonne volonté. « On a plus de 80 abonnés. Vous savez, les villageois n’ont besoin que des lampes. Donc on arrive à les fournir sans problème. Notre production est de 9kVA.

image de Guineenews

"Je sollicite auprès du gouvernement, des ONG et des personnes de bonne volonté  un soutien dans cette action. J’ai réalisé ce travail avec de petits moyens. Je n’avais pas de moyens pour acheter des tuyaux de pression et j’ai fait la conduite d’eau avec du béton armé. La conduite forcée n’est pas si résistante et je vois même des erreurs actuellement. Chaque fois, je suis obligé de colmater et la production du courant ne doit pas dépasser les 9 KVA», a-t-il plaidé.

Il demande au gouvernement  de l’aider  à étendre ses actions à d’autres Communes rurales de Guinée, parce que la population a besoin du courant pour travailler et s’épanouir.


Source   Guineenews

Image de Guineenews


Pour rejoindre la Communauté cliquez ICI



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire