jeudi 10 mars 2016

L’Agrobusiness est la mine d’or de l’Afrique…



Selon un rapport de la Banque mondiale, l’industrie agro-alimentaire de l’Afrique a une valeur de 1 milliard de milliards $ en 2030.
 
Avec plus de 60% des terres arables non cultivées dans le monde, les sols fertiles, la main-d’œuvre abondante, et toute l’année du soleil, l’Afrique sub-saharienne a certainement le potentiel pour devenir le plus grand exportateur mondial de produits alimentaires.
Même si l’Afrique décide d’ignorer les marchés d’exportation, un milliard d’habitants du continent offre un marché énorme et prêt pour l’agro-industrie.
 
Pourtant, chaque année, les pays africains importent plus de 70% du blé consommé, plus de 300.000 tonnes de poulet et dépensent plus de 10 milliards $ sur les céréales importées, en particulier le riz.
Fait intéressant, plus d’entrepreneurs africains puisent dans les vastes opportunités dans le marché de l’agro-alimentaire de l’Afrique.
 
Et avec les impacts d’effondrement des prix du pétrole brut en 2016, les géants agro-alimentaires comme le Nigeria et l’Angola sont enfin entrain de mettre un fort accent sur l’agro-industrie comme un moyen de diversifier leur économie. Cela signifie que les gouvernements de ces pays sont maintenant plus ouverts et appuient les initiatives agroalimentaires.
 
Ferloo
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire