jeudi 10 mars 2016

Agro-Food Industrie, la success-story marocaine "halal certified"




La société marocaine Agro-Food Industrie voit loin. La PME spécialisée dans l'alimentation halal pour bébés a récemment participé au Gulfood 2016, rendez-vous annuel des spécialistes mondiaux de l’agroalimentaire en quête de nouveaux marchés. Organisé à Dubaï du 21 au 25 février dernier, le salon a rassemblé environ 5.000 exposants issus de 120 pays.

"Nous réalisons 90% de notre chiffre d’affaires à l’export dans 25 pays en Europe, en Afrique ou au Moyen-Orient", confiait en janvier 2015 Philippe-Karim Charot, co-fondateur de l’entreprise, au site d'information économique et industrielle L’Usine nouvelle.

"Satisfaire une demande de clients musulmans en Europe"
Implantée dans une vingtaine de pays, cette PME table aussi bien sur le marché de la région MENA (Maghreb-Moyen-Orient) que sur celui de l’Europe et l’Asie de l’Ouest. Parmi ses clients, l’Algérie, Abu Dhabi, le Sénégal ou le Nigéria, mais aussi l’Iran, le Qatar et la France.

La société fournit depuis trois ans l'Iran en petits pots, tandis que la compagnie aérienne Qatar Airways sert les plateaux-repas de la marque aux parents qui voyagent en compagnie de leurs enfants.
En janvier 2015, le groupe annonçait également la signature d’un contrat de distribution dans les pharmacies qataries.
Quant à l’Hexagone, les groupes de grande distribution Carrefour, Casino et Cora proposent depuis 2012 les produits de l’entreprise "pour satisfaire une demande de clients musulmans en Europe notamment", expliquait encore M. Charot à L’Economiste.

Le marché halal français est estimé "entre 5,5 et 7 milliards d’euros par an", selon Lotfi Bel Hadj, docteur à l’Institut d’études islamiques de Paris et auteur de "La Bible du halal" (Editions du Moment, 2015). Soit "environ deux fois celui du bio avec une croissance annuelle à deux chiffres".

A l’échelle internationale, la croissance annuelle du marché de l’alimentaire halal plafonnera à 6.9% environ au cours des prochaines années, indiquait en 2014 la Chambre de commerce de Dubaï, relayée par le journal anglophone émirati Gulf news.

Huffpostmaghreb



 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire