mercredi 27 janvier 2016

Coopération technique : les pays du Golfe s'intéressent aux compétences tunisiennes

Les pays arabes du Golfe sont  les premiers bénéficiaires des compétences tunisiennes avec 83,7% des placements à l’étranger. Le secteur de l’enseignement vient en tête en termes de recrutement, suivi du secteur de la santé.

 
En 2015, 3218 coopérants tunisiens ont été recrutés à l’étranger, dans le cadre de la coopération technique, dont 40 primo demandeurs d’emploi, selon les chiffres de l’Agence Tunisienne de Coopération Technique (ATCT), repris par  TAP.
Les coopérants tunisiens sont essentiellement 1416 enseignants, 489 enseignants universitaires (44% des recrutés), 665 médecins et cadres paramédicaux et 284 recrutés dans les domaines du commerce et du marketing.
 
Les pays arabes du Golfe restent la première destination des recrutés tunisiens (83,7%), dont 1134 personnes se trouvent en Arabie Saoudite, 530 au Qatar et 282 coopérants au Sultanat d’Oman. Le reste des coopérants tunisiens sont recrutés par des organisations internationales et régionales et dans d’autres pays, dont le Canada, qui a accueilli en 2015, selon l’ATCT, 102 coopérants techniques tunisiens.
 
Coopération technique en Afrique
 
Les compétences tunisiennes accordent également un intérêt à la coopération technique bilatérale et triangulaire notamment en Afrique. Selon les chiffres de l’ATCT, 36 experts tunisiens ont effectué des missions d’assistance technique, dont 27 experts dans le cadre d‘une campagne de lutte contre la cécité curable au profit de la République de Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti et du Mozambique, un expert dans le domaine de la pêche au Sultanat d’Oman, 4 experts au Tchad pour enseignement et 4 autres pour une mission d’expertise en cardiologie en Mauritanie.
Le nombre total de coopérants tunisiens à l’étranger a atteint, au 31 décembre 2015, 17796 coopérants et experts alors que celui des candidats à la coopération technique s’élève à 32045.  D’après l’agence, 74 commissions de recrutement se sont déplacées en Tunisie, l’année dernière, pour effectuer des entretiens avec les candidats tunisiens et prendre connaissance des ressources humaines disponibles.
 
Maghreb Emergent le 24/01/2016

 
Tunisie





https://plus.google.com/u/2/communities/117342018457607683755



 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire