vendredi 15 décembre 2017

Eseka : la ruée vers l'or




Après la découverte de plusieurs gisements, des centaines de personnes affluent vers la ville, où un accident ferroviaire avait fait au moins 82 morts en 2016.

A la mi-novembre, en pleine nuit, Moussa Ousseni reçoit un coup de fil d’un ami d’enfance : « Il m’a dit : “Je suis à Eseka. Viens vite ! Il y a de l’or. Tu peux devenir très riche.” » L’homme de 37 ans aux dents jaunies par le tabac quitte sur-le-champ son village, Bala, situé dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, à la frontière avec le Tchad. Durant six jours, ce père de six enfants traverse « plus de vingt villages et six villes, sur des motos-taxis et dans des bus ».


Moussa arrive à Eseka, commune de plus de 50 000 habitants située entre Yaoundé et Douala, avec un seul objectif en tête : « Gagner beaucoup d’argent ! » Comme lui, de nombreux hommes et femmes venus de tout le Cameroun, mais aussi du Tchad, de la République centrafricaine et du Niger, se ruent depuis plusieurs semaines vers les sites d’orpaillage d’Eseka.

Lire la suite sur Le monde





mardi 12 décembre 2017

Côte d’Ivoire’s renewable energy project receives €50 million financing support from African Development Bank



Côte d’Ivoire’s renewable energy project receives €50 million financing support from African Development Bank


Côte d’Ivoire will boost its electricity production through a 44-megawatt hydroelectric power project supported with a €50 million African Development Bank financing loan, approved on Wednesday, 6 September 2017 in Abidjan.
Located at about 148 km north of Abidjan, the Singrobo-Ahouaty Hydropower Plant Project, to be commissioned in 2021, will support the thermal production of electricity during periods of high demand as well as diversify the country’s energy mix.
Côte d’Ivoire intends to increase its share of renewable energy from 15% to 42% by 2021.
The loan, granted under the private sector window of the African Development Bank, also aims to promote and support Ivorian private entrepreneurship, through financial support and expertise provided to the local promoter of the hydroelectric power station.
For the African Development Bank, the project will create jobs and ancillary infrastructure, including the asphalting of a 4-km road axis close to the plant.
In the long term, the road project will facilitate the movement of people in neighboring villages, and reduce travel time from one and half hours to just 10 minutes. Another expected value add is the easy evacuation and marketing of agricultural products to local market.
The project will also connect communities in the vicinity to the power grid, reduce fossil fuel dependency, and environmental pollution.
The construction of the Singrobo-Ahouaty Hydropower Plant Project harmonizes with the African Development Bank’s High5 strategic priorities, including the “Light up and power Africa” pillar. It is also consistent with the Country Strategy Paper for Côte d’Ivoire (2013 – 2017) as well as the Bank’s Ten Year Strategy.
The commissioning of the Singrobo-Ahouaty hydroelectric dam will reinforce Côte d’Ivoire’s status as an electricity exporting country in the sub-region. The bank’s intervention complements the support already provided to the Ivorian energy sector through productive investments in the Côte d’Ivoire-Sierra Leone-Liberia-Guinea Interconnection Project (CLSG), approved in 2013 as well as the Reinforcement of Transmission and Distribution Grids (PRETD) Project approved in 2016.
The African Development Bank’s share of renewable energy projects in the electricity financing portfolio has increased from 14% between 2007 and 2011, to 70% between 2012 and 2017.

Africa ontherise

Welcome Click here !


dimanche 10 décembre 2017

Ghana : MPedigree, l’application mobile contre les faux médicaments



Le Ghanéen Bright Simons a lancé l’application MPedigree en 2007. Une solution mobile qui permet d’authentifier des médicaments et qui fédère les principaux opérateurs africains de téléphonie mobile, les industries pharmaceutiques et les instances gouvernementales de santé. Les utilisateurs envoient gratuitement par SMS le code inscrit sur le médicament qu’ils veulent acheter, afin que les serveurs de MPedigree le vérifient auprès des industries pharmaceutiques. Lauréat du 4e Forum NetExplorateur 2011, l’application est actuellement en cours de déploiement dans d’autres pays, tels que le Niger, la Tanzanie, le Kenya, le Nigeria ou l’Ouganda.


Soyez aux faits d'une Afrique qui avance Cliquez ICI

Video en français




Video in English




Tunisie : Saphonian, le convertisseur éolien sans pales





Les innovateurs Hassine Labaied et Anis Aouini de Saphon Energy, une start-up tunisienne, ont développé une éolienne sans pales. Elle ne tourne pas sur elle-même mais utilise une technologie inspirée des voiliers pour créer une énergie rentable. Le vent est capté par un élément en forme de voile, lui imprimant un mouvement de va-et-vient en trois dimensions. La puissance du vent est d’abord convertie en énergie mécanique par des pistons, puis en énergie hydraulique et enfin en électricité. La turbine Saphonian a reçu un brevet international en mars 2013 .






Soyez aux faits d'une Afrique qui avance Cliquez ICI

Rwanda : recharger son téléphone portable grâce à l'énergie solaire



Au Rwanda, en 2013 moins de 20 % de la population est raccordée , et c’est essentiellement à Kigali. Dans ces conditions, recharger son portable est une gageure.

En réponse, Henry Nakarundi a créé l’African Renewable Energy Distributor (ARED) et développé une unité mobile de recharge électrique pour téléphones mobiles.

Le système est simple : le jour, deux panneaux solaires (40 W) chargent la batterie centrale ; la nuit, par temps nuageux et en déplacement, elle est alimentée manuellement en pédalant. Ce kiosque mobile permet de recharger jusqu’à 16 téléphones en même temps pour un coût modeste (10 cents) et répond, face au déficit énergétique en Afrique, aux besoins des utilisateurs de téléphonie mobile en zones urbaines et rurales.

Pour 330 dollars, Henry Nakarundi propose une franchise comprenant l’unité mobile, la formation et l’entretien du matériel. Elle peut rapporter entre 100 et 150 dollars par mois, et bientôt davantage avec le déploiement de nouveaux services : vente d’accessoires, de minutes de communication, de téléphones…

Info Afrique


Soyez aux faits d'une Afrique qui avance Cliquez ICI

vendredi 8 décembre 2017

Réussite africaine : Infinity Space : meilleure Start-up innovante au monde



Cette Start-up innovante propose le paiement en ligne sans carte bancaire.

Je vous propose de regarder ces deux vidéos une en français et une autre en anglais.

Dans cette première vidéo en français,Cédric ATANGANA, co-fondateur et CEO d'INFINITY SPACE, élue "meilleure start-up innovante au monde" en 2014 au Google I/O Pitch Night à la Silicon Valley ! Dans cet extrait, ce jeune camerounais de 25 ans vous présente la WeCashUp, une plateforme de paiement sans carte bancaire mise au point pour répondre aux besoins des consommateurs africains.






Ci joint une vidéo en anglais pour vous mes lecteurs anglophones (video in English)



Soyez aux faits d'une Afrique qui avance Cliquez ICI

Sénégal : Inauguration de l'aéroport international Blaise-Diagne






Sénégal, Après 10 ans de travaux et deux mandats présidentiels, le nouvel aéroport de Dakar est enfin sorti de terre. Le président sénégalais Macky Sall a inauguré jeudi 7 décembre 2017 l'aéroport international Blaise Diagne (AIBD), situé à Diass, à 47 km au sud-est de la capitale. Le pays souhaite en faire une plaque tournante en Afrique et un moteur de son développement économique.

Bonne lecture !

Soyez aux faits d'une Afrique qui avance cliquez ICI